Site icon La Sophrologie de Julie

Y a-t-il des contre-indications à la Sophrologie ?

Y a-t-il des contre-indications à la Sophrologie ?

Non, Il n’y a pas de contres-indications à la pratique des techniques de Sophrologie.

La Sophrologie est une méthode de relaxation dynamique, mise au point par le neuropsychiatre Alfonso Caycédo. Grâce à une meilleure connaissance de soi et une détente physique, cette pratique vous permet de mieux gérer vos émotions et gérer le stress (ou plutôt à le réduire).

Lors d’une séance de sophrologie, vous alternerez entre différentes postures et mouvements pour prendre conscience du corps, des exercices de relaxation, des exercices de respiration, et entre différents outils pour travailler sur l’esprit etc… Il n’y donc aucune intéraction médicamenteuse. La sophrologie ne remplace pas un traitement thérapeutique.

Quels sont les situations inadaptées à la Sophrologie Caycédienne ?

  • La surdité est un obstacle si elle est complète.
  • La méthode devra être adaptée aux personnes souffrant de troubles psychiatriques : les phases délirantes seront une contre-indication totale.
  • L’absence de motivation de l’intéressé : sans prise de conscience, le résultat ne sera pas pertinent.
  • La limite même du sophrologue selon son expérience, ses capacités (selon le principe de réalité objective)

Pour rappel, la sophrologie repose sur 4 principes : le principe du schéma corporel comme réalité vécu, d’action positive, d’adaptabilité et de réalité objective.

Vous souhaitez prendre rendez-vous? Contactez-moi.

Exit mobile version